Actes d’adoration lors de la Nuit du destin selon la sunna

Allah Le Très-Haut a dit: <<Nous l’avons  certes (le coran) fait descendre pendant la nuit du desin et qui te dira ce qu’est la nuit du destin? La nuit du destin est meilleure qui mille mois. Durant celle-ci descendent les anges ainsi que que L’Esprit, par la permission de leur Seigneur pour tout ordre, Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube>> 

Profitons de la dernière décade de ce mois pour multiplier les prières et les invocations car c’est parmis ces 10 dernières nuits que se trouve la « laylat al Qadr » (La Nuit du Destin) . 

Le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) augmentait ses efforts dans l’adoration pendant les dix derniers jours de Ramadhân, plus qu’il ne le faisait en tout autre temps, en priant, en lisant le Qor’ân et en faisant des invocations [du’â]. Al-Bukhârî et Muslim ont rapporté de ’Âisha (radhiallâhu ’anhu) que : [quotes class= »none »]« Quand les dix derniers jours de Ramadhân arrivaient, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) veillait la nuit et réveillait sa famille, et il s’abstenait de toutes relations [sexuelles] ». Ahmad et Muslim ont rapporté : « Qu’il pratiquait en s’efforçant assidûment dans adoration pendant les dix derniers jours de Ramadhân comme il ne l’a jamais fait en tout autre temps. »[/quotes]

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a commandé de rester debout à prier « Laylat al-Qadr » avec foi [imân] et espoir de la récompense divine [ihtisabân]. Il a été rapporté de Abû Hurayrah (radhiallâhu ’anhu) que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : [quotes class= »none »]« Quiconque reste debout à prier « Laylat al-Qadr » avec foi et espoir de récompense divine, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. » Rapporté par tous en dehors de Ibn Mâdja. Ce hadîth indique qu’il est prescrit d’observer « Laylat al-Qadr » en passant la nuit en prière.[/quotes]

Une des meilleurs invocations [du’â] qui peut être dite durant la nuit du destin [Laylat al-Qadr] est ce que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a appris à ’Âisha (radhiallâhu ’anha) quand elle dit dans un hadîth rapporté par At-Tirmidhî et classé comme sahîh :[quotes class= »none »] « J’ai dit : Ô Messager d’Allâh, si je savais qu’elle était la nuit de « Laylat al-Qadr », que devrais-je dire en cette nuit ? – Et le Prophète de répondre : Dis :
اللهم انك عفو تحب العفو فاعفو عنى
« Allâhumma Innaka ’afou-oun tuhibou al-’afwa fâ’fou ’ana »
« Ô Allâh, Tu es celui qui pardonne, et Tu aimes le pardon, aussi pardonne-moi » [1][/quotes]

Quant à spécifier laquelle des nuits de Ramadhân est « Laylat al-Qadr », cela nécessite plus de preuves spécifiques , car les dix dernières nuits sont plus susceptibles [d’être celle-là] que les autres, et la vingt-septième nuit [de Ramadhân] est plus probable d’être « Laylat al-Qadr », parce que cela a été mentionné dans les ahâdîth.




Notes

[1] Rapporté par at-Tirmidhî, Ahmad, Ibn Mâdja et al-Hâkim

vu 1 691 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>