Al fanâ’ou fi Rassoulillahi – Annihilation en l’Envoyé d’Allah – 2(paix et salut sur lui).

Nous terminerons par un hadith fascinant sur la science sur l’Envoyé d’Allah.

Au jugement dernier, Allah demandera à Adam de faire sortir de la délégation de l’enfer sa descendance. Adam dira « Ils sont au nombre de combien ? ». Dieu dira : « neuf cent quatre vingt dix neuf de chaque mille ». Quand les gens entendront ca, ils se rueront vers Adam qui leur dira qu’il n’est pas digne de cela et qu’ils feraient mieux d’aller voir Noé. Après Noé, ils feront le tour des prophètes jusqu’au Sceau des prophètes (paix et salut sur lui). Pendant ce temps, les musulmans n’iront pas vers les autres prophètes. En effet, en tant que disciple du Prophète Mohammad (paix et salut sur lui), ils iront directement vers lui. Allah leur ouvrira la voie afin qu’ils soient les premiers à accéder à lui pendant que les autres feront le tour des autres prophètes. Ces derniers les retrouveront après. Et une fois réuni, le prophète Mohammad (paix et salut sur lui) se lèvera et ira jusqu’aux piliers du trône et se prosternera. Allah lui inspirera alors des louanges et lui dira : « Oh Muhammad, relève ta tête. Demande et ta demande sera exaucée. Intercède et ton intercession sera acceptée» et il dira « Qu’aucun descendant de Adam ne brule aujourd’hui ». Il faut préciser que les gens n’iront pas directement au feu. Il y aura une place dans laquelle seront regroupés tous ceux qui iront en enfer (comme dans les prisons de ce bas monde, il y a une salle dans laquelle les prisonniers sont préparés avant d’intégrer leurs cellules). Une fois là-bas, Allah dira aux anges d’aller vers cette place et d’en faire sortir quiconque aura une foi de la taille d’un carat dans son cœur. Après cela, le Prophète (paix et salut sur lui) ira à nouveau sous le trône et se prosternera et Allah lui dira : « Oh Muhammad, relève ta tête. Demande et ta demande sera exaucée. Intercède et ton intercession sera acceptée». Et le prophète (paix et salut sur lui) dira : « Qu’aucun descendant de Adam ne brule !». Allah dira alors aux anges d’aller dans cette place et d’en faire sortir quiconque aura une foi de la taille d’un dinhar de fois dans le cœur. Le prophète recommencera et Allah demandera aux anges d’en faire sortir quiconque aura un atome de foi dans son cœur.

Ce jour là, tout le monde aura la foi la plus pure. Donc quand on parle de carat, de dinhar et d’atome ca veut dire autre chose parce que tous auront une foi pure. Les hommes, dans l’au delà ne nieront plus : ils seront croyant à 100%. C’est à partir de la mort que le mécréant devient croyant. On parle de mécréance que sur terre. Apres la mort on ne l’est plus.

Voilà en ce qui concerne la Science (‘ilm) : savoir ce qu’est le prophète (paix et salut sur lui).

Il ya une autre modalité pour atteindre l’extinction en le Prophète (paix et salut sur lui) qui est appellée Ma’arifat bi Rassoulillah : connaissance sur le Prophète (paix et salut sur lui).

Dans un hadith l’Envoyé d’Allah dit : « le croyant est le miroir du croyant ». Dans ce hadith, le premier « croyant » c’est le Prophète lui même. Le deuxième c’est Allah exalté soit-il. On peut en déduire que le Prophète (paix et salut sur lui) est le miroir dans lequel se manifeste Allah dans toute la perfection de sa création. Celui qui veut voir Allah, qu’il se tourne vers le Prophète parce que les hommes n’ont pas la capacité de Le voir. Dans le coran Allah dit au Prophète (paix et salut sur lui) : « Ceux qui te prêtent serment d’allégeance ne font que prêter serment à Allah: la main d’Allah est au-dessus de leurs mains. » (Coran 48 :10).

Afin de confirmer que le prophète (paix et salut sur lui) est lumière et que c’est sa lumière qu’Allah a créé en premier il y a le hadith : « ce qu’Allah a créé en premier c’est la lumière de ton prophète oh toi Jabir ».

Abd al Razzaq, qu’Allah l’agrée, était un spécialiste du hadith en son temps et fut le maitre de Ahmad ibn Hanbal. On remarque une forte présence, dans les ouvrages de ce dernier, de propos de Abd Razzaq. On peut même dire que les trois quarts de son oeuvre se composent de propos rapporté de son maître. Dans son recueil Abd al Razzaq est fidèle aux hadiths certifiés authentiques et n’a rapporté aucun hadith douteux. Ce qui fait de son livre l’un des plus authentiques ainsi que celui de Abu Shaiba.

Les Salafis qui sont acharnés dans la religion aiment beaucoup éditer des recueils de hadith. A un moment ils ont voulu éditer celui de Abd al Razzaq. Ils furent désolé de découvrir que le premier hadith du livre traite de la lumière du prophète (paix et salut sur lui): « ce qu’Allah a créé en premier c’est la lumière de ton Prophète, oh toi Jabir ». Suivi de plusieurs autres versions successives de ce même hadith. Et après s’être concerté ils ont préféré supprimer le premier tome de cet ouvrage dans son intégralité et ils ont commencé le livre au chapitre du lavage des mains dans les ablutions. Un tel livre pouvait il commencer par lavage des mains dans les ablutions ?

Le sujet était ainsi clos et rangés dans les oubliettes pendant bien longtemps. Jusqu’au jour ou Allah voulu raffermir son Prophète (paix et salut sur lui) à travers ce livre. C’est là qu’un spécialiste et éditeur de hadith a pu, après plusieurs recherches, retrouver le manuscrit caché et l’a édité afin de mettre à jour le premier tome. Nous avons les deux éditions du livre de Abd al Razzaq. Dans le hadith dont il est question, l’envoyé d’Allah dit que toute la création a été crée à partir de sa lumière.

[…] Parmi la ma’arifat sur le prophète il y a le fait de savoir qu’il intercédera et qu’on intercèdera pour lui sur toute la création. Tandis que le coran intercèdera et on intercédera pour lui uniquement pour les croyants.

Le prophète (paix et salut su lui) est l’héritier du califat d’Allah sur tous les univers. Tandis qu’Adam était calife d’Allah uniquement sur terre comme le stipule le verset: « Je vais établir sur la terre un vicaire (Khalifa) » (Coran, 2: 30). Saches que les théophanies divines sont des manifestations des attributs d’Allah et de Ses noms. Chez le prophète, elles sont des manifestations du dhât divin (essence). En d’autres termes, Allah se manifeste sur le Prophète par son Essence et dans la création par ses attributs et noms. Le coran est la parole d’Allah. La parole étant un attribut parmi les attributs divins. Le coran est attribut divin. Tandis que le prophète est celle de l’essence (dhât). Il n’est pas « sifatî » (lié aux attributs divins). Il est « dhâtî » (lié à l’essence divine).

Quand Allah voulu se manifester par son essence, il l’a manifesté dans celui du prophète avant de le manifester dans la création par ses attributs et noms.

Ayant traité de la science et la ma’arifa sur le Prophète (paix et salut sur lui), il est primordial maintenant de s’activer à s’annihiler en le Prophète.

Ce qui nous mène au troisième point de notre exposé qui concerne la pratique. Le prophète (paix et salut sur lui) nous dit que si deux personnes qui s’aiment et se croisent, se donne la main et prient sur lui, Allah leur pardonnera leurs péchés passé comme futur avant qu’ils ne se séparent. Par exemple si deux personnes se croisent, se donnent la main et récite ensemble : « Allahumma salli ala Sayyidina Muhammadini-l-Fâtihi limâ ughliqa wa-l-Khâtimi limâ sabaqa Nâsiri-l-Haqqi bi-l-Haqqi wa-l-Hâdî ilâ sirâtika-l-mustaqîmi wa ala âlihi haqqa qadrihi wa miqdarihi-l-adhîm », Allah leur pardonnera leurs péchés passés comme futurs.

Sache que tout ce que l’on débute par une salat sur le prophète (paix et salut sur lui) et que l’on termine par une autre est exaucé et considérée comme adoration. Faite avant de s’endormir et au réveil, la période comprise entre ces deux salat ‘ala nabi est comptée comme adoration. Priez sur le prophète en entrant dans la cuisine pour manger. Faire pareil après avoir mangé. Avant de lire le coran et après, prie sur lui. Avant et après le dhikr. En sortant et en rentrant chez toi. Toujours commencer par une prière sur le prophète (paix et salut sur lui) et terminer par une autre. Sache que ce n’est pas chose facile. Pour y arriver il faut être conscient qu’il n y a pas meilleure glorification sur terre que la prière sur le prophète. En effet, quand on s’active sur une glorification en pensant qu’il y a mieux qu’elle, Shaitan nous pousse à l’abandonner pour celle que l’on juge être mieux.

Quand on récite le coran, Allah nous rétribue pour chaque lettre dix bienfaits. Or quand on fait une prière sur le prophète, Allah et ses anges prient soixante-dix fois sur vous. Mais il faut préciser que « Le fait qu’une parole soit plus rétribuée qu’une autre n’entraîne pas forcément la supériorité » : les bienfaits de la salat sur le prophète ne la rendent pas meilleure que le Coran. La prière sur le prophète est une adoration qu’Allah aime énormément et c’est la saveur spirituelle ou dhawq qui nous le confirmera.

Quand on est conscient que quelque chose est meilleure pour nous, on ne s’en sépare pas. Et pour que cela retienne toute notre attention il faut en goûter la saveur. Ce qui nous mène à la 4éme étape ou dhawq.

Je vous pose la question suivante : qu’y a t’il de plus délicieux pour vous ? Chacun a quelque chose qu’il aime et qui retienne toute son attention. Par exemple une table bien garnie, les nouvelles technologies, le plaisir charnel. Dans la vie, généralement, on n’aime pas une chose continuellement. C’est impossible parce que notre désir dépend de la situation dans laquelle on est. En effet, le malade désire guérir plus que tout. Le voyageur qui a un problème de vol, d’avoir un avion. Tandis que celui qui a passé un exam désire ardemment de le réussir. Nos désirs sont donc arbitraire et dépendent de la situation dans laquelle on est. Chaque moment avec une envie qui requiert toute notre attention. C’est donc quand on préférera la salat sur le prophète à toute autre chose que l’on connaîtra sa saveur. Une fois ce degré atteint, dans la mesure où c’est ce qu’Allah aime le plus, on est sur la voie de la saveur spirituelle.

Le Nom Mohammad (paix et salut sur lui), est le Nom qu’Allah aime le plus. Il est comme un code secret qui le rend enchanté. On comprend alors le verset: « Allah et ses anges prient sur le prophète ». Allah et ses anges aime énormément Mohammad (paix et salut sur lui) et pour profiter de cet amour il est primordial de faire de la salat ‘ala nabi notre priorité. Le vers suivant en est un exemple mais l’exemple divin est plus élevé : « bien aurait été d’avoir un mot pour décrire comment je t’aime pour te le dire afin qu’il lie nos cœurs ».

 – Fin –

Extrait du cours du Shaykh sur l’extinction en l’envoyé d’Allah à la Zawiya de Mbaba en Egypte.

Cherif Salah al-din at-tidjani l’Imâm de notre temps, le Pôle des pôles, le Savant des savants l’Héritier du Cheikh Ahmad at-Tidjani (ra) le Calife du Prophète Mouhammad (saw) et Concierge de la citadelle du savoir… qu’ALLAH l’agrée.

vu 1 980 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>