Approche ésotérique sur le mystère du nombre Neuf

بسم الله الرحمن الرحيم

اللهم صل على سيدنا محمد وعلى آله وصحبه وسلم

Le Mois de Ramadan occupe la 9éme position dans le Calendrier Lunaire. Le Nombre 9 qui se substitue au Zero dénote d’une part la Station de l’extinction ou Maqamoul Fana (مقام الفناء ), c’est a dire de l’anéantissement total du Serviteur en Dieu.

En vérité, « Koullou Mane AlayHaa Faanine – كل من عليها فان », tout tend vers l’extinction. Le Serviteur s’éteint en Dieu pour Dieu, c’est à dire qu’il se dépouille de toutes formes de souillures et de viscéralités par le truchement salutaire du Jeun (الصوم).
Ce processus de dépouillement se comprend par le seul fait que  le nombre 9 se réfère a la lettre Tta (ط). Ce Tta est le Tta de Ttâhir (طاهر) : le Pur. C’est aussi le Tta de MouTtaHir (مطهر) : le Purificateur.

Il est TtâHir c’est à dire pure de toutes souillures au delà de toutes formes de voiles (hijab – حجاب) et MouttaHir lors de sa descente (TannaZoul – تنزل) dans la sphère des contingences en tant que Shaykh al Mourabbi accompli avec La Force Spirituelle Rouhanique de Propulser l’esprit des aspirants vers La Realisation Spirituelle (الوصول).
C’est ce Shaykh qui est scelle dans la Realite du Verset « Soumoune Boukmoune Oumyoune -صم بكم عمي  » qui est appele al Kibritoul Ahmar (كبريت الأحمر ) ou le Sulfure Rouge.

« Soumoune  – صم » c’est à dire qu’il ne tient plus un langage terne et insignifiant mais plutôt un Langage parfume des Senteurs Mystiques et des Sapientialités Savoureuses « al Maarifi aZ Zawqiyyyati – المعارف الذوقية » – il est connecté au Prophete, paix et salut sur lui, à qui Dieu dit « wa maa yantiqou anil Hawaa – و ما ينطق عن الهوى».

« Boukmoune – بكم », pour dire qu’il n’entend que Le Verbe Divin en tout, le Zikr de toutes les entités existentielles: c’est bien lui qui a accédé à la Symphonie Universelle.

« Oumyoune – عمي» parce que l’Univers (الكون كله) tout entier se substitue en Noms et Attributs Divins (الأسماء و الصفات) qui pointent vers le Nom Allah (الله). Et Allah pointe vers le Nom Ahad (احد). Et Ahad pointe vers Le Zhat (الذات المقدسة). Dieu dit « Wa Harra Moussa Sa-iqaa – و خر موسى صعقا  »

Sheikh Ahmad at Tidjani, qu’Allah l’agrée, affirme en ce sens que ce Sheikh Mourrabbi (Sheikh éducateur) est Le prototype même du Insanoul Kamil (Homme parfait). En Lui se manifestent l’ensemble des Noms et Attributs qui deviennent ses Apparats.
Le Nombre 9 d’autre part dénote la Station de La Manifestaion après l’Extinction (Maqamoul Baqa – مقام البقاء)

« Wa Yabqaa WadjHi rabbika Zoul Jalali wal Ikrami – و يبقى وجه ربك ذو الجلال و الإكرام ». La « Jalaliyya – جلالية » symbolise le Soleil de la Majesté ou La « QaHramani –  قهرمانية » par lequel Le Sheikh Mourrabi contraint ses disciples à ne désirer que Dieu en tout. Et La « Jamaliyya – جمالية » c’est l’ensemble des Etats d’extases, Les Maqams, Les Contemplations Extraordinaires, Les Sciences Mystérieuses dont L’Aspirant se délecte tout au long du Jeun ou Voyage Spirituel.
Le neuf 9 devient donc une Station de Naissance c’est à dire un Mawlid (مولد), mais ce dernier est Le Mawlidoul Akbar wal MaZhHaril Azhame (مولد الأكبر و المظهر الأعظم), car il n y a de naissance sans dialectique. La dialectique procède d’un déclic. l’Aspirant ou le Jeuneur passe d’un Etat d’occultation à un Etat de Manifestation or la Manifestation suppose l’Ouverture: le Fath (الفتح). C’est ainsi que dans notre Evasion dans les Profondeurs Abyssales des Sciences Secretes, nous avons vu que dans la Sourate de l’Ouverture ou du déclic Originel (فاتحة الكتاب), le Nom divin qui occupe la Neuvieme Position est le Nom Arrahman: le Tout Misericordieux (الرحمن).

Or « Arrahman Allamal Qouran – الرحمن علم القرآن  », ceci est un Index du « Khoulouqoul Azhime – خلق العظيم » car l’interiorite de l’aspirant est Alchimisée, « Khalaqal Insan – خلق الإنسان » , il devient un insanoul Kamil et realise le Cercle parfait Existenciel, 9 est un zero or Zero est un Cercle, ce Cercle est le Da-iratoul ihatati (دائرة الإحاطة ), cet Aspirant devenu Arif (عارف – connaissant) sent qu’il est lui-même tout l’Univers « Karratiz Zamani wal Makani –  كرة الزمان و المكان ».
« Allamahoul Bayan – علمه البيان », c’est l’ensemble des Yaqouts et Mardjanes (الياقوت و المرجان) qu’il a récolté lors de son Ascensions Spirituelle ( معراج).

« As Shamsou wal Qamar bi Housban – الشمس و القمر بحسبان », il contemple Le Divin typifié par La Haqiqatoul Mouhammadiyya (حقيقة المحمدية) qui ne cesse d’être Habillée par les Apparats de la Jalaliyya et de la Jamaliyya (…)
« Wan Nadjmou was Shadjarou Yasdjoudane – و النجم و الشجر يسجدان » , Nadjm (نجم) son Batin (باطن ), son Ciel (سماء ) et Shadjara (شجرة  ), son ZhaHir ( ظاهر), sa Terre (ارض), se Prosternent devant Rabbil Izzati wal Djabarout (رب العزة و الجبروت  ) derriere Le Imami Djamiil Woudjoudi (إمام جميع الوجود ) Sayyidina wa Mawlana Mouhammad, paix et salut sur lui, qui dit à Dieu: « Sadjada laka Sawaadii wa Khayaalî –  سجد لك سوادي و خيالي », Toutes Mes Densités, Projections virtuelles et Reelles sont anéanties en Toi !!!

Ainsi on comprend le Sens de la Salat suivante : AllaHoumma Salli ala Archi Istawaa-i Rahmatika Sayyidina wa Tiraazinaa wa Mawlana Mouhammad Aynir Rahmatir Rabbaniyya wa ala AliHi wa Sahbihi wa Sallim salatan tou arrifouna biHa IyaaHou -

اللهم صل على عرش إستواء رحمتتك سيدنا و طرازنا و مولانا محمد عين الرحمة الربانية و على آله و صحبه و سلم صلاة تعرفنا بها إياه

الحمد لله رب العالمين

Al hamdou lillahi rabbil alamine

Par Sheikh Ahmad tijânî Ndiaye

vu 5 893 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>