Comment ne pas célébrer la naissance du Prophète ?

Il ne s’agirait pas ici de débattre sur la licéité de la célébration du Mawlid ni de faire une étude concernant son origine et son évolution. Ceci nous importe peu. Nous nous contenterons seulement de rappeler quelques faits et principes, historiques et métaphysiques liés à la naissance du Prophète, afin de montrer que le Mawlid mérite plus qu’une simple célébration.

De prime abord, rappelons que l’univers macrocosmique et l’univers microcosmique ainsi que tout ce qu’ils contiennent ont été créés à partir de la Lumière Muḥammadienne, comme l’atteste le célèbre hadith rapporté par Yûsuf al-Nabahânî dans Al-Anwâr al-muḥammadiyya que voici :

  • Quelle est la première chose que Dieu créa ? Demanda un compagnon du Prophète ?
  • La première chose que Dieu créa, répondit le Messager, est la lumière de ton Prophète ; et c’est à partir de cette lumière que tout a été créé.

Elhadji Malick Sy (Qu’Allah l’agréé) versifie cette tradition prophétique dans son Or Pur :

En vérité, lorsqu’Allah eut le désir de nous créer

Il puisa dans Sa lumière la lumière du glorieux Prophète

Les univers macrocosmiques et les univers microcosmiques

Sont des reflets qui émanent du meilleur des êtres

A partir de là, nous pouvons conclure que le Prophète est l’ultime manifestation qui puisse être. Et n’eût été sa lumière, qui anime tout être, l’univers serait resté dans les ténèbres de l’inexistence. De ce fait, célébrer le Mawlid du Messager d’Allah, c’est célébrer notre propre mawlid, le mawlid de l’humanité et de l’existence.

Un 12 de Rabî’ al-Awwal, une nuit de bonheur et de miséricorde, cette lumière a pris forme. C’était la naissance du Bien-aimé d’Allah, le Seigneurs des seigneurs, la manifestation de l’Homme parfait. Comment ne pas célébrer le jour qui correspond à la manifestation humaine de la Lumière Primordiale ?

La nuit même où Amina a porté le Bien-aimé d’Allah, les anges dirent : que toutes les portes du ciel, de même que celles des Paradis, soient ouvertes ; et que la lumière du soleil soit augmentée. Tout cela pourquoi ? Parce que le Prophète allait naître. Alors dites-moi, comment ne pas célébrer le Mawlid de Mustafa, l’Élu d’Allah ?

Cette nuit de Rabî’ al-Awwal, les polythéistes ont vu leurs temples ainsi que leurs idoles s’effondrer ; cette nuit de bonheur, les houris du Paradis sont venues pour féliciter Amina qui allait donner naissance à la meilleure de créatures ; cette nuit d’amour, un bébé naît en regardant le ciel et en hurlant : « Gloire à mon Éducateur Exalté soit-Il ». Après tout cela, comment ne pas célébrer la naissance du Messager d’Allah ?

Cette nuit de miséricorde, toutes les idoles ont tremblé, les démons furent lapidés. Toute personne, conscient de tout cela, devrait éternellement se poser la question suivante : comment ne pas célébrer le Mawlid ?

Chers amis, comme aimait le faire Elhadji Malick Sy (Qu’Allah l’agréé), je vais vous dire ce qui suit :

La célébration du Mawlid est source de noblesses et de bienfaits

C’est en le célébrant que les vœux se réalisent

Chers amoureux du Bien-aimé d’Allah, ne vous préoccupez pas des malheureux dénégateurs et répondez à l’appel d’Elhadji Malick Sy (Qu’Allah l’agréé) :

Pour la quête des bienfaits divins, célébrez le Mawlid

Mais à condition de ne pas dévier vers les interdits.

 

Qu’Allah vous bénisse !

vu 3 909 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>