Le mérite de jeuner le jour de Achoura

«Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze (mois), dans la prescription
d’Allah, le jour où il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont
sacrés : telle est la religion droite. (Durant ces mois), ne faites pas de
tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous
combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux.»
(Coran,
9 : 36)
.

  Al-Boukhary (3167) et Mouslim (1679) ont rapporté d’après Abou Bakrata que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le temps a repris son cours tel qu’il était quand Allah créa les cieux et la terre : l’année compte douze mois dont quatre mois sacrés ; les trois se succèdent et ont pour nom Dhoul-Qa’ada, Dhoul-Hijja et Mouharram et le quatrième Rajab qui est intercalé entre Joumâda et Sha’bane.»

Il a été rapporté de façon authentique d’après le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) que le jeûne effectué pendant Mouharram est le meilleur après celui de ramadan. A ce propos, Abou Hourayra a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « le meilleur jeûne après celui du ramadan est le jeûne effectué pendant le mois d’Allah Mouharram. Et la meilleure prière faite après la prière obligatoire est celle effectuée dans la nuit» (rapporté par Mouslim, 1163).

Le fait d’annexer le mois à Allah (le mois d’Allah) montre l’importance de ce mois. Des savants interprétaient le hadith par le jeûne de tout le mois de Mouharram. Cependant, il a été rapporté de façon authentique que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) n’a pas jeûné un mois complet en dehors du ramadan. Ce qui permet de comprendre que le présent hadith nous incite à multiplier le jeûne au mois de Mouharram sans aller jusqu’à jeûner tout le mois. Allah est le plus savant.

Comment ce jeûne a-t-il été institué ?


Selon un hadith de Saida‘Aïcha (qu’Allah l’agrée), les gens de la tribu de Quraysh jeûnaient le jour d’Achoûrâ’ à la Mecque avant l’avènement de l’islam (Al-Boukhârî et Mouslim).

Puis, à son arrivée à Médine, le Prophète remarqua que les juifs jeûnaient ce jour ; il les interrogea à ce sujet et ils lui répondirent que c’était pour eux un jour de fête, car il correspond au jour où Allah a sauvé le prophète Moûssâ (Moïse) et son peuple, en lui ouvrant la mer et en noyant à sa suite, Pharaon et ses soldats. Seyyidina Moûssâ le jeûna alors pour remercier Allah. Le Prophète (paix et salut d’Allah sur lui) ordonna alors de jeûner ce jour en rétorquant aux juifs  : « Nous sommes plus dignes de nous réclamer de Moussa que vous.». Ainsi, il jeûna ce jour et ordonna de le jeûner.

Ce jeûne resta obligatoire jusqu’à ce que fût prescrit le jeûne du ramadan. Alors, le jeûne du ramadan devint obligatoire à la place du jeûne d’Achoûrâ’ qui devint par la suite facultatif.

Ibn ‘Oumar rapporte du Prophète (paix et salut d’Allah sur lui) : « … Celui qui veut, jeûne et celui qui veut, mange [en ce jour]. » (Al-Boukhârî et Mouslim). 

Quels jours il est conseillé de jeûner ‘Achoura ?


Jeûner le 9 et le 10 du mois Mouharram est la manière la plus conseillée – si Allah le veut – selon le hadith du Prophète (paix et salut d’Allah sur lui), rapporté par Ibn ‘Abbâs : 
« Si je suis encore vivant l’année prochaine, je jeûnerai le 9 (c’est-à-dire avec le 10). » Rapporté par Mouslim. Mais le Prophète (paix et salut d’Allah sur lui) mourut avant cela.
Le Prophète a donc recommandé de jeûner le 9 (avec le 10), pour se différencier des juifs qui ne jeûnaient que le 10.
Cependant, la partie du hadith mentionnant ceci : « Différenciez-vous des juifs, jeûnez un jour avant ou (dans une autre version, « et ») un jour après [en plus du jour de ‘Achoûrâ’]. » est faible.

 

Le mérite de celui qui le jeûne

Selon le hadith d’Abû Qatâda, le Prophète a dit : « Ce jeûne efface les péchés de l’année précédente. » (Mouslim)

Adorez Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) autant que vous pouvez lors de `Achoura. Quiconque jeûne ce jour c’est comme s’il jeûne toute sa vie.

 

La signification historique de Achoura


En ce jour Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) a accepté le repentir de Séyyidina Adam (‘Alaihis-Salaam)  après on exil du Paradis;
Achoura est un jour d’une grande signification historique.

  • - Allah (Subhanahu wa Ta’ala) a sauvé Séyyidina Nouh (Noé) (‘Alaihis-Salaam) et ses compagnons sur l’Arche;
  • - Allah éteignit le feu dans leque Séyyidina Ibrahim (‘Alaihis-Salaam) avait été jeté par Nimrode;
  • - Et Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) parla directement à Sayyidina Moussa, Moise (‘Alaihis-Salaam) et lui donna les Commandements;
  • - En ce même jour du 10 de Muuharram, Sayyidina Ayyoub  (‘Alaihis-Salaam) fût guerrit de la lêpre;
  • - Sayyidina Youssouf (‘Alaihis-Salaam) fut réuni à nouveau avec son père Yaqoub (‘Alaihis-Salaam);
  • - Sayyidina Younouss (‘Alaihis-Salaam) fut libéré du ventre de la baleine (‘Alaihis-Salaam);
  • - La mer fut ouverte afin que la nation d’Israel soit libérée de la captivité et l’armée de Pharaon fut détruite;
  • - Achoura est également le jour où Sayyidina Daoud (‘Alaihis-Salaam) fut pardonné;
  • - Le royaume de Sayyidina Souleymane (‘Alaihis-Salaam) fut restauré;
  • - Sayyidina Issa, Jésus (‘Alaihis-Salaam) fut élevé au Jannah, le Paradis;
  • - Sayyidina Houssein (Radiyallahou ‘anh), le petit fils du Prophète Sallallahu ‘alayhi wa Sallam  (‘Alaihis-Salaam) fut honnoré du statut de Martyre.

 

Autres bénéfices le jour de Achoura

  • - Revêtir une personne: Quiconque revêt une personne nue, Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) le libérera d’une punition douloureuse.
  • - Visiter une personne malade: Celui qui visite une personne malade, Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) lui accordera une récompense qui ne sera jamais diminuée.
  • - Miséricorde envers l’orphelin: Quiconque place sa main sur la tête d’un orphelin, ou nourrit une personne affamée ou donne de l’eau à un homme assoiffé, Allah le nourrira d’une fête au Paradis et satisfera sa soif avec Salsabil (un vin qui n’enivre pas).
  • - Celui qui fait les grandes ablutions: Et celui qui prend un Ghousl/grande ablution en ce jour jouira d’une excellente santé et sera à l’abri de la maladie et de la paresse.
  • - Pourvoir sa famille: Quiconque pourvoit généreusement sa famille en ce jour, Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) sera généreux avec lui pendant cette année.
  • L’application du Kouhl: Et quiconque applique du Kouhl à ses yeux ne souffrira jamais d’infection de l’œil, inSha’Allah al-Aziz.

O Allah Bénis-nous en nous permettant d’exécuter de bonnes actions et de gagner leur récompense lors de ‘Achoura. Fais de cette nouvelle année une année d’unité, de coopération et de victoire pour tous les Musulmans du monde.

Amine.

vu 1 695 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>