PRÉSÉANCE DE MUHAMMAD SUR TOUTE LA CRÉATION

Quand Dieu voulut faire apparaître la lumière du Seigneur le l’existence (sayyidu äl-wujûd) pour en faire une créature distincte et une essence indépendante, pour en dériver ensuite la création des autres êtres, par sa simple faveur, noblesse et générosité, il la créa deux cents milles ans (200.000) avant les voiles (al-hujub), le Trône (al-‘arch), le Repose-pied (al-kursiy).

Selon cAli ibn Abi Tâlib, (RAW) :

« Dieu a crée la lumière de Muhammad (PSL) sept cents vingt quatre mille années avant toute autre création, alors qu’il n’y avait ni cieux ni terre ni trône, ni repose-pied, ni voiles, ni paradis, ni feu, ni monde terrestre, ni monde de l’au-delà, ni Adam, ni Chîcha, ni Nûh (Noé), ni Ibrahîm (Abraham), ni Sulayman (Salomon), ni Mûsà (Moïse) ni cÎsâ (Jésus) (PSE). Ensuite il créa douze voiles »

qui sont:

Les voiles de la puissance (al-qudra), de la grandeur (al- ‘azama), de la grâce (al-minna), de la miséricorde (al-rahma), de la félicité (al-sa’âda), de la dignité (al-karâma), du grade (al-manzila), de la guidance (al-hidâya), de la prophétie (al-nubuwwa), de l’élévation (al-rif’a), de l’obéissance (al-Tâa) et de l’intercession (al-chafâa).

La lumière de Muhammad (PSL) dans chaque voile un séjour donné en s’adonnant à une litanie précise.

Elle mit douze mille ans dans le voile de la puissance (al-qudra) en disant : Pureté à Mon Seigneur l’Elevé (Subhâna rabiyya al-a’là).

Elle mit onze mille ans dans le voile de la grandeur (al-‘azama) en disant : Pureté à Celui qui connaît les choses cahées et les voile (Subhâna âlimi al-sirri wa akhfà).

Elle mit dix mille ans dans le voile de la grâce (al-minna) en disant : Pureté à Celui est qui est grand (Subhâna al-rafî’i al-a’a°là).

Elle mit neuf mille ans dans le voile de la miséricorde (al-rahma) en disant : Pureté au Doux, au Miséricordieux (Subhâna al-rawûfi al-rahîm).

Elle mit huit mille ans dans le voile de la félicité (al-saâda) en disant : Pureté à l’Eternel qui ne cessera jamais (Subhâna al-dâ-im alladhî lâ yazâl).

Elle mit sept mille ans dans le voile de la dignité (al-karâma) en disant : Pureté au Savant au Sage (Subhâna al-alîmi al-hakîm).

Elle mit six mille ans dans le voile du grade (al-manzila) en disant : Pureté au doué du Grand Royaume (Subhâna dhî al-mulki al-aa’lâ).

Elle mit cinq mille ans dans le voile de la guidance (al-hidâya) en disant : Pureté au Possesseur du Trône Immense (Subhâna rabbi al-archi al-azîm).

Elle mit quatre ans dans le voile de la prophétie (al-nubuwwa) en disant : Pureté et Louanges à Dieu , pureté à Dieu l’Immense (Subhâna Allahi wa bihamdihi, subhâna Allahi al-azîm).

Elle mit trois mille ans dans le voile de l’Elevation (al-rif’a) en disant : Pureté au Saint Roi (Subhâna al-maliki al-quddûs).

Elle mit deux mille ans dans le voile de l’obéissance (al-Tâa) en disant : Pureté à L’Ancien à l’Antérieur (Subhâna al-qadîmi al-azaliy).

Elle mit mille ans dans le voile de l’intercession (äl-chafâ’a) en disant : Pureté au Seigneur Adoré (Subhâna al-maliki al-maca’bûd ).

 

On rapporte que le prophète (PSL) a dit :

« La première que Dieu a crée est ma lumière et de cette lumière, il a dérivé tout le reste ».

Notreseigneur ‘Umar a rapporté a rapporté que notre seigneur Muhammad (PSL), lui a dit:

« Ô ‘Umar, sais-tu qui suis-je? Je suis celui dont la lumière la première création de Dieu. Puis cette lumière s’est prosterner devant Dieu d’une prosternation qui a duré sept cent milles ans. La première à se prosterner devant Dieu est ma lumière, sans prétention! Ô « Umar, sais-tu qui suis-je? Dieu a crée de ma lumière, le Trône, le Repose-pied, la tablette, la plume, la lumière de la vision, la lumière de l’esprit qui se trouve dans la tête des gens, la lumière de la gnose (connaissance de Dieu) située dans le cœur; et cela sans prétention. Ô « Umar, sais-tu qui suis-je? A cause de moi, Dieu a pris l’engagement des prophètes (PSE), des messagers (PSE) et des peuples de confirmer ma prophétie. Dieu a dit en effet : « Et quand Dieu prit, des prophètes, l’engagement -: « Chaque fois que Je donnerai du Livre et de la sagesse, et qu’ensuite un messager vous viendra confirmant ce que vous avez déjà, vous devez y croire, certes, et vous devrez certes lui porter secours ».(3:81) Ils acceptèrent ce contrat. Dieu dit encore : « acceptez-vous que Ahmad est mon préféré et mon ami parmi les créatures, le sceau des prophètes et le seigneur des messagers, l’ami (habîb) du Seigneur des mondes, la preuve de Dieu contre les toutes les créatures » : « Il dit : « Acceptez-vous, et en prenez-vous Ma charge ? » »(3:81) (c’est-à-dire le contrat). « Nous acceptons, dirent-ils. » (3:81). Dieu dit enfin : « Soyez donc témoins, dit Dieu. Et Me voici, avec vous, Moi, parmi les témoins » (3:81), que Ahmad est mon préféré et mon ami parmi les créatures, le sceau des prophètes et le seigneur des messagers, l’ami (habîb) du Seigneur des mondes, la preuve de Dieu contre les toutes les créatures. (3:81) Enfin Dieu conclut : « Quiconque ensuite tournera le dos… alors c’est eux qui seront les pervers » (3:82). Sans prétention. »

Jâbir ïbn abd Allah rapporte :

« J’ai dit : Oh, Prophète de Dieu, apprends moi la première chose que Dieu a créée. Il (PSL) répondit:  » Dieu a crée la lumière de ton prophète, de sa propre lumière, avant toute autre chose et il n’y avait en ce moment ni tablette, ni plume, ni paradis, ni enfer, ni ange, ni ciel, ni terre, ni soleil, ni lune, ni djinn , ni homme. Quand il a voulu créer la Créature, il partagea la dite lumière en quatre parts. Il en fit de la première la plume (qalam), de la deuxième la tablette (lawh, tablette cachée où sont consignées toutes les destinées), de la troisième le Trône de Dieu (carch); ensuite Dieu partagea la quatrième part en quatre parties et fit de la première partie les anges porteurs du royaume de Dieu, de la deuxième le Repose-Pied de Dieu (kursiyyu) , de la troisième les autres anges ; ensuite Dieu divisa la quatrième part restante en quatre parts et fit de la première part les cieux, de la deuxième les terres, de la troisième le paradis et l’enfer ; ensuite Dieu divisa la quatrième part restante en quatre parts et fit de la première part la clarté des pensées des croyants, de la deuxième la lumière de leurs cœurs qui est la connaissance de Dieu, de la troisième la lumière de leur intimité qui est la foi en un Dieu unique à travers la proclamation que Dieu est unique et que son Prophète est Muhammad (PSL)… »

vu 2 221 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>